Test Megaman Battle Network 2

août 24, 2014 dans Battle Network / EXE, Tests

MEGAMAN BATTLE NETWORK 2 – Test par Emmanuel

Qu’est ce que Megaman Battle Network 2 ?

Megaman Battle Network 2 est le 2ème épisode de la série des Battle Network. Après la défaite de Wily dans le premier Battle Network, une nouvelle organisation fait son apparition : Gospel.
Au début, tout commencera par des petites aventures mais vous vous rendrez compte qu’il y a un lien entre tous ces problèmes qui arrivent !
Pas d’inquiétude, vous ne serez pas tout seul face à Gospel ! Vos amis Dex, Mayl, Yai et beaucoup d’autres seront de la partie, ainsi que Megaman.EXE bien évidemment.

 

Les nouveautés !

Megaman Battle Network 2 présente des nouveautés comme un Internet aux graphismes plus variés et soignés.
La ville reste quasiment la même que dans le premier Battle Network, mais vous aurez d’autres endroits où vivre vos aventures !

Il y a l’apparition de missions pour obtenir des licences (permettant à Megaman d’accéder à de nouvelles zones dans le jeu) : il est indispensable d’en faire un minimum pour finir le jeu.

Megaman peut désormais se transformer dans les combats : chaque transformation se rapporte l’attaque via un élément. La forme “Heat” vous permettra par exemple d’utiliser un lance-flammes assez puissant sur 3 cases. La forme “Wood” vous permettra quant à elle de déchaîner une tornade sur la 2ème case (très puissante mais difficile à utiliser). Avec la forme “Elec”, vous pourrez lancer l’équivalent d’un ZapRing pour paralyser l’ennemi pendant un petit moment (peu puissant mais pratique pour enchaîner des attaques). Enfin, la forme “Aqua” est l’équivalent de la BattleChip ShotGun en élement eau et peut atteindre l’ennemi au loin.
Mais quand vous aurez une transformation, vous aurez à côté de chaque élément heat-aqua-elec-wood, un mode transformation appelé “style” : Guts-Shield-Custom-Team. Par exemple, en HeatGuts, vous aurez le lance-flammes mais aussi les propriétés du GutsStyle, qui joue sur la puissance et la possibilité de ne pas être gêné lors d’une attaque lorsque vous êtes touché. Le ShieldStyle vous permet quant à elle d’utiliser un bouclier et une barrière dès le début d’un combat et le TeamStyle d’utiliser plus de Chips Navis !

 

Gameplay

Le gameplay est très similaire au premier jeu, mais vous aurez droit à beaucoup de nouvelles BattleChips pour combattre, beaucoup ont été reprises du premier jeu et il y a de nouvelles battlechip qui ont fait leur apparition. Bien que la quête principale ne soit pas très longue à finir, Megaman Battle Network 2 est un des jeux les plus longs à terminer à 100% (peut-être le plus long des Battle Network). Sans aucune aide spéciale, il vous faudra par exemple collecter toutes les BattleChips, faire tous les programmes avancés, obtenir les secrets chips en faisant une manipulation avec le cable et deux fois le même jeu, tout ça pour débloquer le mode Hard (où les ennemis font 1,5x plus de dégâts, et ont 1,5x plus de vie).
Le jeu reste très intéressant côté combat et certains duels contre les Navis ennemis vous mettront en difficulté.
Les transformations sont un gros plus pour le jeu, cependant vous ne pourrez en avoir que 2 par sauvegarde ! Il vous faudra combattre beaucoup pour en débloquer (on les débloque en effectuant un certain nombre de combats).

 

Graphismes

L’Internet n’est plus du tout le même. Dans Megaman Battle Network 1, il était très linéaire, toutes les zones se ressemblaient (du moins pour beaucoup d’entre elles) et il était difficile de se souvenir des secteurs et de se repérer…
Désormais, chaque zone d’Internet de chaque région du monde (Netopia, ACDC, Yumland, etc.) a sa propre identité visuelle. La différenciation rend non seulement le jeu plus agréable à l’oeil, mais permet également de se repérer plus facilement dans l’Internet.

 

Musiques

Bénéficiant d’un bon choix dans les instruments, la bande sonore contient des mélodies très agréables dont certaines vous resteront peut-être en mémoire ! On retiendra tout particulièrement les thèmes épiques du dernier niveau et des combats contre les boss, ainsi que celui de l’Undernet et sa sonorité angoissante.

 

Conclusion

Le 2ème Battle Network est mieux abouti, mieux travaillé. Il a beaucoup de qualités et de nouveautés comme les transformations, les nouveaux décors de l’Internet, le scénario qui reprend en partie l’anime Megaman NT Warrior (avec Gospel). Le jeu est assez dur et vous donnera du challenge !

 

Les + :
Des transformations épiques !
De nouveaux décors et graphismes pour l’Internet
On se repère plus facilement dans l’Internet.

Les – :
Très difficile de finir le jeu à 100% ou même de débloquer le Hard Mode
On ne peut garder que deux transformations seulement…
Certaines recherches longues à faire peuvent démotiver les joueurs.

Verdict :
Un très beau jeu, qui malgré la difficulté dans le niveau de jeu ou dans la recherche, vous fera passer un bon moment !

15/20

Test Megaman 4

février 8, 2014 dans Classique, Tests

Test Megaman 4

 

Qu’est ce que Megaman 4 ?
Après les 3 premiers Megaman, qui semblaient avoir eu une évolution du style du jeu, Megaman 4 va faire de même : quelques nouveautés, un gameplay qui change un peu, de nouveaux ennemis, une nouvelle histoire.
Le jeu est sorti en décembre 1991 au Japon, et en 1992 pour l’Occident.
Dans ce Megaman, une nouvelle capacité a fait son apparition et servira pour énormément de jeux par la suite : Le Chargeshot.
Il y a aussi une petite histoire pour introduire de nouveaux personnages dans la série : il faut bien une petite ambiance qui ne se limite pas qu’aux personnages de base !

Les graphismes :
Agréable à regarder, le jeu dispose de graphismes détaillés. Certains niveaux gardent le style des premiers Megaman : des designs simples mais efficaces, qui gardent bien l’identité qu’il doit y avoir pour chaque stage.

L’histoire :
Un an après avoir battu Gamma dans Megaman 3, beaucoup pensaient que le Dr. Wily n’avait pas pu survivre à la destruction de sa base. Tout le monde pensait vivre en paix, mais le Dr. Light reçût un message d’un mystérieux scientifique russe nommé Dr. Cossack, lui disant qu’il voulait montrer qu’il était le plus grand génie de la robotique ! Il envoie alors ses robots à travers le monde pour tout détruire ! Megaman n’a pas le choix : il devra à nouveau combattre 8 robots, mais il a son ami Rush et une nouvelle attaque, le chargeshot, pour éliminer plus facilement ses ennemis !

Les musiques :
Les musiques de Megaman 4 ont été composées en partie par “BunBun” qui a travaillé sur Megaman 3. On retrouve le côté un peu électro-jazz (chacun le voit comme il veut). Le son peut paraître bizarre mais les musiques sont de bonne qualité, parfois relaxantes (thème de Toadman) sans être molles, parfois bien rythmées (thèmes de Diveman ou de Brightman). On appréciera donc la bande son qui nous accompagnera tout au long du jeu.

Le gameplay :
Le jeu voit sa principale différence avec les anciens jeux Megaman dans le bouton d’attaque : si vous restez appuyé un moment sur le bouton d’action, vous chargerez une attaque. A moitié chargée, elle enverra un coup moyen, mais le mieux est de la charger au maximum pour lancer un chargeshot puissant. Sans être trop puissant, le chargeshot enlève 3 barres de vie aux boss, alors que le buster normal ne leur en enlève toujours qu’une seule.
Pensez à bien varier entre le chargeshot et le buster : si vous êtes touché par un ennemi, le chargeshot ne disparaît pas et continue de se charger. Il est donc possible de l’utiliser au mieux !
Le slide est toujours présent : pratique pour aller vite, esquiver ou traverser certains passages où vous devez glisser.
Rush est également de retour avec ses capacités Rushjet et Rushcoil qui vont seront d’une grande aide par moments.
Un nouvel objet a fait son apparition : le “grappin”. Il vous permet de vous accrocher au plafond et d’atteindre des hauteurs difficilement accessibles même avec le rushcoil. Il vous faudra toutefois d’abord le dénicher vous-même dans l’un des stages du jeu avant de pouvoir vous en servir. A vous de le retrouver !

Le level design et la présence des ennemis sont corrects. Il y a du défi au niveau des plates-formes, des piques, des mouvements à faire pour se sortir de certaines situations. Les ennemis sont assez nombreux par moments et feront tout pour vous empêcher de progresser ! Entre des niveaux exigeants et des forces hostiles en présence, vous aurez de quoi faire dans les moments d’action !

 

Difficulté :
Le jeu peut sembler difficile, surtout lorsque l’on ne l’a jamais fait : il faut bien connaître les patterns (mouvements qui se répètent) des robots du Dr. Cossack, car beaucoup vous attaqueront sans relâche et certains font beaucoup de dégâts.
Bien dosée, la difficulté est l’une des qualités du jeu : il vous faudra avancer doucement pour ne pas vous faire prendre dans certains piège, mais aussi correctement vous servir de votre buster et votre chargeshot pour être sûr de sécuriser certains endroits grouillants d’ennemis. Les boss des final stages sont originaux et parfois difficiles aussi, sans toutefois être insurmontables.

Megaman 4 semble proposer moins de challenge que Megaman 3 mais a le mérite d’être très équilibré à ce niveau.
Les E-tank sont toujours présents et seront très utiles pour restaurer votre barre de vie quand vous serez en difficulté.

Conclusion :
Le jeu varie bien au niveau du gameplay. Parfois, il faut être rapide, parfois, prendre son temps mais être sûr de ce que l’on fait. Pas exagérée, la difficulté n’empêche pas Megaman 4 d’être accessible à tous (là où Megaman 3 pouvait sembler très dur, par exemple au niveau des Doc Robots).
Graphiquement, le jeu est agréable. Les Robot Masters ont un style d’élements bien particulier et leurs thèmes sont agréables à écouter.

Les + :
- Difficulté bien dosée et bon level-design
- Apparition du Chargeshot !
- Il y a maintenant 2 forteresses différentes !
- Une petite histoire via le nouveau personnage du Dr. Cossack
- Des armes efficaces et variées
- Une introduction sympathique

Les – :
- Quelques passages avec du lag (par exemple les carrés plates-formes chez Dustman)
- L’instrumentalisation des musiques n’est pas optimale, même si l’on ne fait pas trop la différence.

Megaman 4 est assez complet pour un jeu NES et le gameplay découlant du level-design rend le tout très agréable. De bonnes idées d’ennemis et autres vous prouveront que ce quatrième volume de la série Megaman n’est vraiment pas qu’un simple “jeu de plus” !

Note finale : 17/20

Test Megaman & Bass

janvier 18, 2014 dans Classique, Tests

Megaman & Bass

Qu’est ce que Megaman and Bass?
Après un Megaman 8 pas trop mal mais qui a divisé la communauté vis à vis de sa qualité globale, les fans pouvaient se demander si capcom allait sortir un Megaman bien épique, peut être comme Megaman 7 ou un nouveau megaman 8?
Dans Megaman & Bass, la “stratégie” consiste à inclure un nouveau personnage jouable: Bass. Et oui, le rival de megaman s’est mis du côté des gentils! Nouveau gameplay, nouveaux défis, Megaman & Bass reprend le style de megaman 8 au niveau du gameplay mais Bass devient jouable avec son gameplay bien particulier!

Les graphismes:

Comme dans Megaman 8,  les graphismes sont agréables, colorés, les designs des robotmasters sont corrects, on regrette un peu la reprise de deux robotmasters (Astroman et Tenguman), malgré ça, le jeu est très bien animé avec des ennemis comme dans le style de megaman 8.
Par contre, le jeu n’a pas de cinématiques, d’introduction ou de ending aussi bien qu’on pouvait le voir dans megaman 7 ou dans certains jeux de la première nintendo, quelques animations supplémentaires n’auraient pas été de refus

L’histoire:
Après Megaman 8, le Dr. Wily s’était enfui et commençait à construire sa nouvelle base pour ses nouvelles ambitions, mais un nouveau robot appelé King fit son apparition et déclare la révolution des robots contre les humains, et il a recruté des robotmasters pour son plan! Il a aussi attaqué et fait partir le Dr. Wily de son nouveau chateau. Bass est alors appelé pour combattre ce problème avec Megaman, le robot rival de megaman doit accepter de combattre à ses côtés pour stopper les ambitions de King!

Les musiques:
Les thèmes sont très agréables, assez calme comme dans megaman 8, certains thèmes ont quand même du rythme (thème du stage de groundman ou coldman), mais les mélodies restent jolies mais certaines sont assez discrètes. (surtout pour le thème du stage d’astroman ou pirateman), le jeu reprend à ce niveau là plus le style de Megaman 8.
Certains thèmes ne vont pas trop avec leur robotmasters respectifs, burnerman a un thème calme plutôt joyeux dans une forêt où le feu peut apparaître, de même pour Astroman. Mais certains thèmes passent bien à ce niveau comme Magicman qui a un thème musical très sympathique et joyeux type “clownman” ou Coldman et son thème un peu triste et aigu dans un monde de glace.
Néanmoins, on appréciera le style de certaines musiques assez classes, même si elles ne sont pas super épique, elles restent belles.

Le gameplay:

Le gameplay est le même pour Megaman dans Megaman 8, rien n’a vraiment changé à part certains items que vous pouvez acheter qui changera une partie de vos conditions de jeux, un objet qui renforce votre résistance aux dégâts des ennemis ou qui améliore votre puissance quand votre vie commence à être bas et des objets de supports comme un objet que Beat vous envoie un bouclier (vous rendant invicible aux attaques ennemis pendant un temps),  le Rushsearch où Rush va chercher des objets pour vous etc…
Le plus gros changement est qu’un deuxième personnage est jouable! Il s’agit de Bass. Bass a un gameplay différent de megaman, il peut sauter mais aussi resauter directement en double-jump, pratique pour atteindre les plate-formes hautes; son buster mitraille très rapidement des boules d’énergie, elles font moins de dégâts que les boules d’énergie du buster de megaman mais elles sont quand même efficaces et Bass peut tirer dans toutes les directions! Par contre, il ne pourra pas bouger pendant qu’il tire mais ça ne vous empêche pas d’atteindre des ennemis gênant à des hauteurs que megaman ne peut pas atteindre! Il peut mixer le double jump avec une autre capacité: le DASH, il peut foncer droit et enchaîner avec le double-jump, ce qui lui permet en plus d’aller très loin, il est très apprécié pour sa vitesse de mouvement!
Bass a aussi le droit à des objets qu’il peut acheter comme une amélioration de la puissance du buster et les items habituels….
Les mondes sont les mêmes pour megaman et bass, les stages ont des passages que seul megaman peut prendre via le slide par exemple et avec le double saut de Bass, on peut atteindre des passages que megaman ne peut pas.
Ce qui fait que le gameplay varie beaucoup entre les deux personnages, ça se voit aussi contre les boss, bass peut esquiver plus facilement mais son buster fera peu de dégâts alors megaman fait plus de dégâts (avec le chargeshot surtout) mais ne peut pas bouger très rapidement (sauf avec le slide).
Autre point important: les armes, une majorité des armes peuvent vous être très utile contre les ennemis, elles ont toutes un style d’attaque qui peut vous aider selon différentes situation:
L’arme de Coldman crée un mur de glace, que si vous poussez, il peut détruire rapidement les ennemis et devient aussi une plate forme mobile (mais qui tombera au moindre trou).
L’arme de magicman vous permet d’éliminer des ennemis et de récupérer un item que l’ennemi peut laisser, via un effet boomrang.
Certaines armes peuvent libérer des passages aussi:
L’arme de Burnerman fait exploser les blocs explosifs, vous empêchant d’atteindre des items (comme les CD.).
L’arme de Groundman détruit des blocs solides.
Les armes sont très bien techniquement, le copyvision vous permet de créer un double qui va tirer dans une direction, pratique pour éliminer des ennemis  pendant que vous aurez besoin d’utiliser certaines plate formes!
Il y aussi le fait que l’écran des boss est progressif, vous devez éliminer certains boss pour atteindre d’autres stages, avant d’arriver à la forteresse finale!
Bref, vous l’aurez compris, le gameplay est très riche et varié, rien n’a été laissé au hasard!

Difficulté:
Le jeu est assez difficile, certains bossent sont faciles au départ (Coldman est assez basique, Groundman peut être prévisible) mais en général, les boss peuvent être difficile à battre car ils ont beaucoup de mouvements et ont beaucoup de types d’attaques! Les stages aussi peuvent sembler difficile, car certains passages ont des ennemis bien calculés pour vous empêcher de passer, il faudra parfois les détruire si vous voulez être de ne pas prendre de dégâts. La difficulté est bien dosée et vous oblige à réfléchir, même si certains bosses peuvent paraître très difficile, il y a toujours une méthode pour les battre! On appréciera le fait que certaines plates formes rappellent le côté difficile des megaman sur nes, spécialement avec les cubes qui apparaissent et disparaissent!

Conclusion:
Megaman & Bass est un jeu très complet, surtout au niveau du gameplay, une difficulté bien dosée, deux personnages jouables, des musiques dans un style assez calme mais joli (comme MM8, on a quitté le côté épique des musiques ayant un gros rythme mais ça n’empêche pas d’avoir une bonne qualité au niveau de la mélodie). Certaines musiques perdent un peu le côté mégamanesque épique de la série, comme pour burnerman ou astroman, mais c’est une question de goût.
On regrette l’absence d’une introduction et d’un ending, c’est toujours un plus pour la présentation.
On apprécie la présence de Bass, qui donne au jeu une tout autre dimension! Son dash et double jump font de lui un perso définitivement très charismatique.

Les +:
-Deux personnages jouables
-De nouveaux items à acheter
-Une petite histoire, ça ne fait pas de mal à un megaman.
-On peut sauvegarder ses parties dans 4 places de sauvegarde!

Les -:
-La reprise de deux boss de Megaman 8 (astroman et tenguman)
-Pas d’introduction ou de ending comme on aurait voulu le voir.

Note finale: 18/20

Test Megaman 7

janvier 13, 2014 dans Classique, Tests

Megaman 7

 

Qu’est ce que Megaman 7?
Après un Megaman 6 beau et assez complet, malgré la répétition du style du jeu, on peut se demander que nous réserve Megaman 7.
Megaman 7 est sorti en 95 au japon sur la super nintendo; et oui! La série classique est passé à la super nintendo!
Avec le moteur de la super nintendo, les graphismes sont maintenant améliorés, plus beaux, les musiques ne sont plus des chiptuned mais des musiques type 16bits, un nouveau jeu se dévoile!

Les graphismes:

Les graphismes sont détaillés, assez colorés et  parfois, on trouve certaines animations, qui sont agréables à voir. Le jeu est vraiment beau, cependant, le nouveau zoom personnage/stage risque de ne pas plaire à tout le monde, Megaman est plus grand que dans Megaman 6 et du coup, l’écran est plus restreint, ce qui rend le jeu un peu moins speed mais n’est pas tant que ça un défaut pour le gameplay, qui reste très riche et varié.

L’histoire:
Le tournoi de robotmasters avait été perturbé par les ambitions du Dr.Wily dans Megaman 6, avec Megaman qui nous avait sauvé un fois et plus et permis aux autorités de mettre le Dr.Wily en prison, nous avons à faire à une toute nouvelle histoire, le Dr. Wily avait préparé des robots qui ont été activé six mois plus tard après son arrestation.
Sans contacts du Dr. Wily, le laboratoire a activé quatre robots qui ont mis le chaos en ville pour lui permettre de s’échapper!
Megaman rencontrera un nouveau robot: Bass et son chien Treble; Bass attaque Megaman mais n’en dit pas plus après le combat et repart.
Il semble que notre héros va devoir résoudre à nouveaux des problèmes!
Les musiques:
Les thèmes de Megaman 7 sont très mélodiques, reprennent assez le style de leur robotmasters respectifs (Shademan avec un thème assez sombre dans un cimetière, Springman et un thème joyeux dans un stage type clown etc….), mais on retiendra que les thèmes sont vraiment joyeux comme dans megaman 5. Pour Freezeman, on a un thème joyeux alors que le personnage est assez dur et ne rigole pas en combat.
Mais c’est le style de megaman 7, la mélodie est là, le rythme aussi et c’est l’essentiel.

Le gameplay:
Le gameplay de Megaman 7 a bien changé depuis le 6, l’idée est que le zoom des stages est moins large, rendant le gameplay du jeu différent. Il faut faire attention car beaucoup d’ennemis peuvent vous arriver dessus, il ne faudra pas foncer tête baisser! Beaucoup de pièges, de mouvements précis à faire pour ne pas mourir dans des piques, des trous ou avec des ennemis, le jeu reste très agréable à jouer.
On notera que le chargeshot de Megaman est moins puissant, se charge lentement mais se charge quand même si on est touché. Ce qui est plutôt une bonne chose puisque si vous êtes du genre à tirer vite, le chargeshot ne fera pas tout, le buster simple peut faire le travail.
Les armes sont originales aussi, pas toujours facile à utiliser, il faudra apprendre à les utiliser contre les ennemis adéquates.
Dans Megaman 7, vous aurez certaines choses qui rendent le jeu original, comme l’arme de Turboman, arme de feu qui allume les torches dans le stage de Shademan, vous pourrez avoir des passages secrets à trouver, des mini-boss comme le robot T-Rex dans le stage de Slashman.
Une grosse nouveauté est dans l’ajout d’un magasin (appuyez sur select à l’écran de choix des stages) où vous pouvez acheter des objets avec les boulons que vous ramassez au cours du jeu, comme des vies, des etanks et aussi de nouvelles armes et objets qui pourront vous être utiles!
Il y aussi les lettres R.U.S.H a récupérer pour obtenir une nouvelle arme avec le chien robot Rush!
Bref, plein de nouveautés qui font de ce jeu, un megaman très agréable à jouer.

Difficulté:
Niveau stage, le jeu n’est pas insurmontable et même parfois facile mais il faut parfois arriver à bien doser ses sauts et être précis, car certains endroits (comme les plate formes chez freezeman) et autres peuvent vous rendre le jeu difficile.
Le plus difficle reste les robotmasters et certains boss des stages du Dr. Wily, certains lancent des attaques à tout bout de champ et avoir la bonne arme contre eux vous sera parfois d’un grand secours; avec un chargeshot qui se charge lentement, vous aurez plus vite fait d’utiliser une arme adéquate mais il peut être bon d’essayer au buster!
Le jeu a une difficulté plutôt constante, des passages faciles à passer, par moment plus difficile, le jeu n’est pas insurmontable mais il ne faudra pas se relâcher!

Conclusion:
Megaman 7 est très beau jeu, les fans de plate formes pourront l’aimer car ce jeu a vraiment beaucoup de bonnes idées originales. Le zoom n’handicape pas tant le jeu que ça et garde un gameplay agréable. Les musiques ont vraiment une bonne qualité,  la difficulté n’est pas insurmontable,il y a de bonnes animations et de bons graphismes, une histoire plus poussée que dans les megaman sur NES, bref, un bon Megaman qui a réussi son entrée en 16 bits!

Les +:
-De belles musiques, assez joyeuses mais très sympathiques.
-Chargeshot très équilibré.
-Graphismes et animations très agréables!
-Enfin une histoire avec quelques animations!
-Un magasin pour acheter des armes, vies ou objets!
-Une nouvelle armure qu’on peut obtenir avec les lettres R.U.S.H.
-Beaucoup de passages originaux.

Les -:
-Un zoom personnage/écran de stage, qui ne plaira pas à tout le monde
-Un jeu un peu moins speed que les versions nes.

Note finale: 18

Astuces pour Megaman 5

janvier 9, 2014 dans Classique, Solutions / Tips

ASTUCES POUR MEGAMAN 5

ORDRE DES BOSS:
Ordre des boss à suivre pour battre chacun d’entre eux avec l’arme adéquate (le chargeshot est très efficace aussi contre beaucoup de robotmasters):
Stoneman>Chargeman>Waveman>Starman>Gravityman>Gyroman>Crystalman>Napalmman>Stoneman……

Exemple: Avec l’arme de stoneman, vous pourrez battre plus rapidement Chargeman.

OBTENIR l’oiseau “BEAT”:
Pour l’avoir, il faut réunir les 8 lettres de M.E.G.A.M.A.N.V dans chaque stage!
Lettre”M”: Dans le stage de Gravityman, il se situe au centre de deux modificateur de la gravité et il faut bien doser le saut avec la gravity pour obtenir la lettre “M”.
Lettre “E”: Dans le stage de Waveman, il faut sauter un moment dans la partie avec le scooter des mers pour attraper la lettre “E”, attention car il y aura juste avant des dauphins pour casser votre rythme.
Lettre “G”: Difficile à trouver car il se situe dans une partie du stage caché par un passage secret, à la fin d’une partie du stage, vous aurez deux échelles à la suite, détruisez comme sur l’image, les petits rochers qui laisseront un passage, il vous suffira de faire une glissade et d’aller chercher la lettre “G”.
Lettre “A”: dans le stage de Gyroman, dans la partie où les plateformes tombent, vous devez vous laisser tomber un peu, prendre la lettre “A” et sauter tout de suite pour ne pas perdre de vie.
Lettre “N”: Dans le stage de Napalmman, avant d’aller de descendre dans la partie inférieure du level, la lettre est situé dans un coin à part, la méthode est simple, il faut glisser(slider)et en quittant la plate forme, revenez à gauche prendre la lettre “N” (on peut aussi sauter mais l’angle sera plus difficile à gérer).
La lettre “V”:  Dans le stage de Crystalman, quand vous tombez dans un passage, la lettre “V” se situe à gauche en tombant, collez vous tout à gauche pour la récupérer.

L’oiseau BEAT:
L’oiseau Beat vous permettra de battre les ennemis plus facilement, quand vous utilisez l’objet “BEAT”, l’oiseau de megaman arrive pour éliminer les ennemis  un par un, particulièrement efficace contre le boss de fin du jeu, la capsule de Wily, qui peut être difficile à atteindre parfois.

Obtenir le Rushjet:
Vous obtenez le Rushjet après avoir battu Gyroman.
La “Super Arrow” (La “Super Flèche”):
Vous l’obtenez après avoir battu Starman, elle sert de plate forme qui va se colle sur le premier mur en avant mais si avant qu’elle parte, vous sautez dessus, elle vous emmenera avec vous! Mais attention car la jauge de la “Super Arrow se vide très vite dans ce cas.

BOSS des DARKMAN/WILY STAGE:
Darkman 1: Un robotTank mais petit, plus il prend de dégâts, plus il devient rapide, battez le rapidement avec le WaterWave!
Darkman 2:Un Darkman humanoid qui utilise un bouclier et qui vous court après, utilisez le CrystalEye contre lui! Il devient de plus en plus rapide quand il prend des dégâts.
Darkman 3:Un darkman avec une arme type snipe, il tire des balles partout et peut vous paralyser avec une arme spéciale, quand il la prépare, préparez vous à sauter, utilisez le GyroAttack contre lui!
Protoman?: Utilisez le PowerStone ou Beat!
Boss 1 de Wily Castle: Tirez sur les plaques de l’ennemi pour qu’elles viennent à vous, montez dessus et une fois assez haut, utilisez le CrystalEye sur la tête de l’ennemi.
Boss 2 de Wily Castle: Il faut attendre qu’il ouvre les fenêtre sur les côtés pour lui lancer le GyroAttack.
Wily 1: Il essaye de vous écraser, écartez vous au dernier moment et utiliser le chargeshot.
Wily 2: Il vous attaque avec une sorte de skulltank, la super arrow fera beaucoup de dégâts, sinon utilisez le chargeshot!
Wily 3:  Il apparait et disparait tout le temps et fait tournoyer des boules d’énergie pour vous voir! Utilisez Beat si possible, sinon le GyroAttack pour arriver à l’atteindre plus facilement!

Test Megaman 6

janvier 7, 2014 dans Classique, Tests

Test Megaman 6

Qu’est ce que Megaman 6?
Sixième épisode de la série, les megamans sur nes devenaient répétitifs mais ça ne les a pas empêché d’être des jeux de qualité, le tout était de trouver de nouvelles choses à ajouter aux nouveaux jeux! Megaman 6 est sorti uniquement au Japon et aux Etats-Unis, pas de chance pour les fans européens à l’époque!
Megaman 6 a un contexte assez particulier, chaque personnage reprend un style d’un pays-ethnie, exemple: vous avez tomahawkman, un robot indien armé d’une hache tomahawk et qui vient des Etats-Unis, Plantman, est un robot fleur à l’allure exotique et vient d’amérique du sud, Knigthman est un robot chevalier armé d’un boulet à pique, et il vient de grande bretagne etc….
Megaman sera doté de transformations avec Rush, ce qui changera un peu le gameplay. Les musiques et le reste, font que ce jeu, reste encore une jolie chose à découvrir!

Les graphismes:
Les graphismes sont poussés bien haut pour de la NES, beaucoup de détails, des beaux backgrounds, les décors sont bien en rapport avec le style du robotmaster de chaque stage.

L’histoire:
Tout commence lorsque Mr.X propose un tournoi de robots, les robotmasters du monde entier sont venus mais seuls ont été retenu 8 robotmasters, qui viennent chacun d’un pays différents, Windman vient de Chine, Flameman vient d’Arabie Saoudite, Centaurman vient de Grèce, Tomahawkman vient des Etats-Unis, Plantman vient d’Amérique du sud, Knightman vient de Grande Bretagne, Blizzardman vient du Canada, Yamatoman vient du Japon. On se retrouve là dans un style de 8 robotmasters assez particulier.
Mais malgré toute cette ambiance compétitive où les robots étaient là juste pour se combattre et tenter d’avoir le premier prix….Mr.X les a reprogrammé pour dominer le monde. Mais Megaman se lance à l’aventure pour battre ces robotmasters et tenter de comprendre pourquoi Mr.X a provoqué le chaos!

Les musiques:
Comme dans Megaman 5, elles sont mélodiques et en rapport avec le style du rootmaster avec lequel elles vont.
Tomahawkman a un thème qui peut rappeler les indiens. Blizzardman une mélodie douce qui va bien avec son stage au thème de la glace. Plantman a un thème rythmé qui rappelle un style exotique, à vous de voir comment vous ressentez la chose!

Le gameplay:
Le gameplay de megaman 5 n’avait pas trop changé, mais là, une nouvelle forme de pouvoir fait son apparition: Les transformations avec Rush, le chien de Megaman!
Il peut se transformer en une armure de force pour détruire certains murs qui cachent des passages secrets, son poing chargé fait de gros dégâts contre les ennemis.
Il peut se transformer aussi en armure type Rushjet, pratique pour s’envoler pendant un court temps, tout en utilisant le buster de base!
Les armes sont pratiques, le tomahawk part loin, le flame blast est à courte portée mais fait beaucoup de dégâts, le Knightcrush fait des dégâts important et revient comme un boomrang etc…
On peut également réunir les lettres du mot B.E.A.T pour débloquer l’item Beat l’oiseau.
Le Chargeshot ne pourra pas continuer d’être chargé si vous êtes touchés par un ennemi.

Difficulté:
Le jeu n’est pas très difficile, comme megaman 5, le plus facile se trouve au niveau de quelques boss qui ont des techniques assez faciles à esquiver, facile à battre au chargeshot si on veut. Par contre, certains stages pourra vous mettre en difficulté si vous ne les connaissez pas très bien, comme les stages de Mr.X, ont beaucoup d’ennemis des passages plates formes dangereuse, qu’on ne trouvait quasiment pas dans megaman 5…
Les E-tanks sont de retour pour vous aider à passer certains bossent qui peuvent poser problèmes, certains bossent dans les forteresses par exemple, ont des mouvements qui vous empêchent de les atteindre, ce qui peut vous causer pas mal de problèmes, et des dégâts!
Il y aura aussi parfois des mini boss qu’il faudra éliminer, comme le singe robot géant chez Plantman ou le poulpe géant chez Centaurman.
Autant Megaman 6 a des moments ne demandant pas beaucoup de réflexes, autant par moment, il ne faudra pas se relacher car les ennemis peuvent toujours arriver pour vous poser problème sur une plate forme ou autres.

Conclusion:
Le jeu est riche, un bon contexte “around the world” où les robotmasters viennent de 8 côtés de la planète. Des musiques aux mélodies riches et variées, rythmées, faut aimer. Des graphismes très correct, deux forteresse et un level de difficulté moyen. Comme megaman 5, ce jeu peut être à proposer pour les nouveaux joueurs, car même si certaines parties peuvent être diffcile, le jeu garde un difficulté croissante: le stage de blizzardman et le boss lui même sont faciles mais dans les dernières forteresses, il faudra s’accrocher pour ne pas perdre des vies.
Bref, un très beau jeu qui vaut le détour.

Les +:
-Les belles musiques dans le style des personnages.
-Design original des robotmasters , humanoïds et charismatiques!
-Des transformations pour Megaman!
-Deux forteresses avec leurs boss à battre!
-Une petite histoire comme dans Megaman 5
-Chargeshot rééquilibré, pas trop puissant comme dans megaman 5.

Les -:
-Jeu facile mais avec quelques passages intéressants.
-Mouvements des boss prévisible et peu difficile à esquiver (sauf pour 1 ou 2).
-Devoir refaire certains niveaux juste pour récupérer des objets

Même si ce jeu n’est pas très apprécié pour sa facilité (surtout au niveau de certains stages des boss et boss eux même, comme dans megaman 5), il a tout d’un jeu riche, fun et epic! Après, au détail, on aime ou on aime pas, on ne peut pas dire que rien n’a été travaillé dans ce jeu.

Note finale: 16

Megaman – Le jeu de plateau, plus que 12 jours pour participer au KickStarter!

janvier 7, 2014 dans News

MEGAMAN THE BOARD GAME est un jeu de plateau megaman où vous devez combattre les robotmasters de megaman 1 avant d’affronter le Dr Wily! Le kickstarter a besoin de l’aide des fans pour rajouter des bonus comme les figurines/pions qui peuvent être en couleur!

Le kickstarter: http://www.kickstarter.com/projects/1821440755/mega-mantm-the-board-game

Une vidéo est disponible pour vous montrer le jeu.

Si vous voulez participer au kickstarter, choisissez bien les options qui sont disponibles pour les hors “USA/Canada/Mexique”.

 

Test Megaman 5

décembre 21, 2013 dans Classique, Tests


MEGAMAN 5

Qu’est ce que Megaman 5?
Cinquième épisode de la série classique, Megaman 5 ne marquera pas autant les esprits que Megaman 2 ou 3 mais ce jeu a néanmoins ses qualités! Il est sorti en décembre 92 au japon et aux Etats Unis.

Dès qu’on commence le jeu avec certains stages comme stoneman ou Chargeman, on se rend compte que la difficulté a été revu à la baisse, le jeu n’est pas difficile, peut être le plus facile des megaman avec megaman 6.
Mais cela n’empêche pas d’en faire un jeu très agréable à jouer, par ses musiques, son level design, ses boss, il est un jeu parfait si on veut commencer la série des megaman par un jeu facile.

Les graphismes:
Comme dans Megaman 4, les graphismes sont parfois détaillés, agréables, le design des stages reprend bien le style/rôle des boss robotmasters! Stoneman est dans une zone rappelant un chantier en construction; Waveman est dans une zone qui fait penser à une usine hydraulique, Starman qui a son stage qui se passe dans l’espace etc..

L’histoire:
Un personnage est apparu avec 8 robotmasters, mais il ne s’agit pas du Dr Wily mais il semblerait qu’il s’agisse de Protoman, et il a enlevé le Dr Light!
L’introduction de Megaman 5 est une cinématique sympathique qui résume ce qui s’est passé, Dr Light a été enlevé par Protoman et vous devrez le sauver! Mais avant, il y aura 8 robotmasters à battre!
Dr Cossack a amélioré le chargeshot de Megaman et a préparé un nouvel ami qui aidera Megaman: L’oiseau Beat.

Les musiques:
Les musiques dans megaman 5 ont un style assez particulier, mon avis est qu’elles ont toute une mélodie plutôt agréable et sympathique, se rapportant plus ou moins bien au stage qu’elle représente.
Pour Starman, vous avez une musique lente, lente comme les mouvements que vous avez dû à base spatiale.
Pour Waveman, elle fait très ” ambiance de plage” après il suffit de se l’imaginer.
De même pour d’autres mais ça reste vague, en tout cas, les musiques de Megaman 5 reste très jolies, pas vraiment epic mais elles ont un style qui donne à la série megaman ce côté joyeux et fun à la fois.

Le gameplay:
Le gameplay a changé par rapport à Megaman 4, le chargeshot a été amélioré par le Dr Cossack, et maintenant, megaman peut faire un chargeshot plus puissant et plus rapide à charger. Le rushjet ira tout droit et l’oiseau Beat sera là pour vous aider à détruire les ennemis en fonçant sur eux.
Vous aurez un nouvel item, Megaman tire une flèche qui fait plate forme!
Les armes des robotmasters sont assez puissantes et couvre souvent une zone large (Crystal Eye, Gravity Hold, Gyro attack…)

Difficulté:
Le jeu n’est pas vraiment difficile, il est le plus facile des megamans avec megaman 6. Les stages comme stoneman ou gravityman contiennent peu d’ennemis, on est rarement oppressé par les ennemis, même chez Gyroman. Il suffit juste de ne pas aller trop vite par moment (les piques dans Starman) et vous y arriverez!

Conclusion:
Le jeu n’est pas vraiment dur, mais cela permet de faire de lui, pour les joueurs novices qui n’ont jamais joué à des jeux megamans ou plate forme du genre, de commencer par un des jeux megaman les plus agréables à jouer, ses musiques aux belles mélodies, les design sympathique des robotmasters, un gameplay potable! Bref un bon megaman pour commencer la série, mais pas sûr qu’on voudra le faire plusieurs fois dû au manque de défis, sauf si c’est juste pour le plaisir.

Les +:
-Les belles musiques toujours dans le style de megaman.
-Design original des robotmasters .
-Des pouvoirs efficaces pour beaucoup d’entre eux.
-Deux forteresses avec leurs boss à battre!
-Une petite histoire.

Les -:
-Jeu Megaman très facile, peu d’ennemis dans les niveaux ou facile à battre.
-Certaines musiques peuvent ne pas être aimé, car on passe du côté épique des musiques de mm2/3 à une ambiance plutôt détendu. (avis personnel).
-Le nouveau chargeshot est beaucoup trop puissant et facile à charger, on peut faire le jeu quasiment juste avec le chargeshot.

Bref, même si techniquement, il n’est pas un megaman épique et difficile comme certains autres, il garde l’ambiance, l’esprit des megamans, des robotmasters originaux, un gameplay correct malgré tout et des musiques bien sympathiques!

Note finale: 15

Test Megaman Battle Network 4

décembre 16, 2013 dans Battle Network / EXE, Tests

MEGAMAN BATTLE NETWORK 4

 

Qu’est ce que Megaman Battle Network 4?
Megaman Battle Network est le 4eme épisode de la série des Megaman Battle Network, il est sorti en décembre 2003 au japon et en juin 2004 en Europe.
A partir de Megaman Battle Network 4, on a passé une période des megaman battle network (1 à 3), beaucoup de choses ont changé dès l’arrivée du 3.
Le jeu reste un jeu de stratégie action où vous devrez déplacer megaman sur plusieurs cases (de 3 à 15) et où vous aurez une aventure à vivre aussi avec son net opérateur, Lan Hikari.

Les nouveautés!
De Megaman Battle Network 1 à 3, on avait l’habitude d’un style de jeu ou de graphisme bien particulier.
Le plus gros changement est dans le zoom et les graphismes du cybermonde, par rapport à megaman battle network 3, les graphismes ont été simplifié mais le zoom beaucoup plus large et le cybermonde, beaucoup moins “compliqué” dans le type “labyrinthe”, maintenant, il y aura moins de chances de se perdre dans le cybermonde comme dans celui de megaman battle network 1 par exemple.
Le jeu fait l’apparition d’un nouveau type de transformations: Les Soul Unisons.
Fini les Styles change où vous ne pouviez avoir qu’une ou 2 transformations par sauvegarde;  cette fois ci, vous pouvez avoir jusqu’à 6 transformations par version de jeu (Blue Moon et Red Sun).
Il y a toujours le navi custom. et les mega chip, giga chips et plein d’autres choses.
Une autre nouveauté est dans les virus battle, vous devrez combattre parfois les méchant navis voir les normal navis.
Histoire:
Dans Megaman Battle Network 4, le style de l’histoire a changé, il est le seul megaman battle network avec le 4.5 à posséder une histoire se basant sur les tournois, Lan Hikari devra gagner les tournois jusqu’au tournoi blue moon/red sun.
Mais il y aura à côté des aventures à vivre, un peu comme dans Rockman exe 4.5, il y a des minis histoires à vivre entre chaque tournoi mais il ne s’agit pas là d’un vrai scénario, vous devrez combattre les darkloïds et tout type de méchants mais ce sont des aventures à vivre à part souvent, il y a tout de même un scénario avec évidemment, son boss de fin!
Les petites histoires où il faut aider des personnes ou combattre des ennemis sont parfois assez fantaisistes mais amusantes.
Mais c’est sûr que du passage de Megaman Battle Network 3 où le scénario était très approfondi, à Megaman Battle Network 4…on peut sentir une grosse différence.
On notera l’humour et le côté marrant que peuvent avoir les netnavi normaux ou méchant netnavis dans les histoires que vous vivrez car parfois, le scénario peut sembler  trop fantaisiste.
On peut aussi jouer avec les netnavis de l’autre version du jeu dans le magazin d’Higsby, pour celà, il faut connecter deux gba et passer par un système de transfert, vous pourrez ainsi combattre les netnavis de la version Redsun dans Bluemoon ou l’inverse pour obtenir de nouvelles battlechips quand vous gagnez les petits tournois, faites attention car ils agissent comme les Netnavis DS; et utilisent de vrais battlechips!

Gameplay:
Le gameplay reste le même que dans les précédents, des battlechips, des cases où il faut avancer pour attaquer, se défendre, modifier les conditions du terrain, prendre du terrain etc…
Mais une nouveauté fait son apparition, les Soul Unisons; vous pouvez sacrifier une battlechip d’un élément se rapportant à la soul unison pour se transformer en cette soul unison!
Exemple, en sacrifiant une battlechip de type Feu dans MMBN4  RedSun, vous vous changerez en FireSoul. Mais lorsque vous utilisez une soul unison, vous n’avez droit qu’à 3 tours avec elle.
Cela oblige à faire un folder parfait selon le type de stratégie que vous voulez mettre en place avec la soul unison.
Les battlechips sont bien équilibrées et variées dans leurs possibilités. Par contre, vous aurez environ 200 battlechips au maximum (140 pour les standards ) mais ça n’empêche pas d’avoir un gameplay bien équilibré et surtout demandant du skill car Megaman Battle Network 4 est difficile et il faut absolument avoir le folder le plus efficace dans les zones où les virus sont dangereux.
Dans Megaman Battle Network 4, ça sera la façon dont vous enchainerez vos battlechips qui fera que vous gagnerez ou perdrez, la puissance ne fait pas tout!
Vous avez droit à plusieurs transformations mais il est inutile de chercher à utiliser les 6 dans un combat, pensez surtout à bien préparer vos enchainements entre attaques de battlechips/soul unisons!
Chaque soul unison a des capacités spéciales; avec la RollSoul, quand vous utilisez une battlechip, vous reprenez un pourcentage de vie (pratique si vous avez le navi custom “Undershirt” car ça vous permettra de survivre). La Rollsoul peut charger des flèches avec un coeur qui supprime les battlechips qu’a pris votre adversaire (spécialement en 1vs1).
La windsoul donne 10% d’attaque en plus aux battlechips de type vent, lors de la transformation en Windsoul, les barrières de l’ennemi sont supprimées, le meilleur se trouve dans un vent permanent qui fait venir constamment votre ennemi vers vous, vous êtes armés d’une WindRacket qui agit comme une widesword qui fait 50 de dégât, elle possède également AirShoes.
A vous de découvrir les capacités des autres soul unisons!
Vous devrez finir une fois le jeu pour avoir 3 soul unisons, pour avoir les autres, vous devrez finir une 2eme fois le jeu (mode Hard et vous en serez à 5 soul unisons) et la dernière soul unison s’obtient dans la 3eme partie qui sera en Very Hard. N’oubliez pas de prendre toutes les battlechips possibles dans la partie où vous êtes, car si vous passez au niveau Hard ou Very hard, vous ne pourrez plus avoir accès aux virus de niveau inférieur (spécialement pour ceux qui veulent avoir toutes les battlechips pour finir le jeu à 100% !)

 

Graphismes:
Les graphismes sont moins beaux que dans Megaman Battle Network 3, moins détaillés, moins d’animations, mais le zoom et la fin du côté labyrinthe des Battle Network permet de se retrouver plus facilement dans l’internet.
Megaman se retrouve dans une version plus petite.
Les combats sont par contre comme dans megaman battle network 3 au niveau des graphismes, rien n’a vraiment changé.

Musiques:
Les musiques varient assez bien, comme dans Megaman Battle Network 3, on a le droit à des mélodies très sympathiques, le thème de l’internet est relaxant, le thème du battle en tournoi est rythmé et donne envie de se mettre à fond, le thème du boss battle est fun aussi. Il y a d’autres thèmes comme l’undernet où les compositeurs ont respecté le style de la série mais ça reste encore une question de goût pour chacun.

Le mode Battlechip Gate Battle:
Ce mode est disponible si vous insérez le battle chip gate version EXE 4 et 4.5 dans la console GBA ou GBSP. Insérez le avant d’allumer la console, vous verrez que l’écran titre sera remplacer par un tournament Battle.
Insérez alors votre navi data car ici, les personnages peuvent être utilisés comme dans exe 4,5 mais uniquement si vous avez un Navi Data (battle chip du netnavi). Vous combattez à la suite plusieurs netnavis jusqu’au dernier, insérez vos battlechips ou utilisez ceux du folder (qui a généralement des battlechips peu puissantes).

 

Conclusion:
Megaman Battle Network 4 peut frustrer avec cette régression dans les graphisme mais d’un autre côté, le zoom que vous avez maintenant vous permettra de guider plus facilement Megaman.EXE.
Le gameplay est un peu différent, moins de battlechips mais elles misent beaucoup sur la stratégie, vous pouvez mettre des battlechips puissantes, si contre un fort boss, vous n’avez pas de stratégie, vous risquez de vous mettre en difficulté.
Megaman Battle Network 4 est le premier des 3 derniers Megaman Battle Network qui joue sur les transformations de Megaman.EXE via un de ses amis netnavis!  Vous n’aurez plus à avoir qu’une ou deux transformations! Le jeu mise beaucoup sur le skill et les transformations à activer.
Par contre, le fait de devoir refaire 2x de plus le jeu pour avoir toutes les soul unisons peut énerver, car vous repasserez forcemment par certains mêmes scénarios.
Par contre, l’histoire est assez fantaisiste et peut ne pas plaire à tout le monde.
Mais on peut apprécier le côté humoristique que peut avoir les mini-histoires dans ce jeu!

Les +:
-Les Soul Unisons, très tactiques et une autre façon d’enchaîner les attaques
-Un zoom meilleur pour se déplacer dans l’internet
-Des histoires parfois marrantes avec les netnavis normaux.
-Le battlechip gate mode où on peut se sentir comme un net opérateur!

Les -:
-Finir le jeu 3x pour avoir toutes les soul unisons.
-Le scénario qu’on peut trouver peu original et bizarre.
-Les graphismes moins beaux et moins détaillés que dans les précédents.

Note Finale:  16/20

Test Super Adventure Rockman

décembre 16, 2013 dans Classique, Tests

SUPER ADVENTURE ROCKMAN

Image Hosted by ImageShack.us

Qu’est ce que Super Adventure Rockman?

Capcom a sorti beaucoup de jeux assez spéciaux dans la série des Megamans, jeux à part de la série principale ou autres, Super Adventure Rockman se trouve être le plus étrange.
Super Adventure Rockman était sorti qu’au japon, en juin 1998, d’abord sur Sony Playstation puis en Septembre 1998 sur Sega Saturn.
Le principe est assez simple, choisir ce qu’on va dire dans les textes, ce qui change le déroulement de l’histoire et faire le jeu type shoot de temps en temps quand on rencontre un robotmaster ou des ennemis.
Mais le point fort de ce jeu est dans l’histoire justement, vous vivez un dessin animé où vous choisissez par moment la façon dont vous allez influencer l’histoire, vous avez droit à 3 choix de réponses ou de directions à choisir. Jusqu’à présent, je n’ai pas eu de directions qui me mettaient en game over directement.
Mais le jeu est en japonais, mais on conseil de prendre en général le 2eme choix pour avancer normalement. Mais rien ne vous empêche de changer des fois de choix quand vous refaites le jeu !
On peut remarquer que ce petit jeu en anime est un régal pour les yeux, la qualité des dessins est bonne, le design des personnages fidèles à l’esprit de la série et l’histoire interessante!

Image Hosted by ImageShack.us

Le Gameplay:

On ne peut pas parler vraiment de gameplay avec Super Adventure Rockman, le principe du jeu repose essentiellement sur une histoire à vivre dans l’univers de Megaman, le mini jeu qui est un jeu de shoot simple reste sympa à faire: Vous devez combattre un robotmaster ou des ennemis à chaque fois, de face et vous devez tirer avec le viseur sur l’ennemi (ou ses attaques pour les détruire et éviter de prendre des dégâts), vous pouvez utiliser les armes des robotmasters que vous avez déjà battu, vous pouvez récupérer également des E-tanks (Ils vous restaurent complètement la barre de vie!).
Les robotmasters deviennent plus agressif quand ils commencent à voir leur barre de vie très basse, vous devez faire attention et être très rapide (l’utilisation d’un joystick est conseillé!).
Le gameplay est très simple mais comme souvent avec Megaman, on a le droit à des jeux pour des fans qui ont envie de vivre de nouvelles choses, de nouvelles expériences.

Image Hosted by ImageShack.us

L’histoire:

C’est là le point fort du jeu qui repose essentiellement sur une histoire, un vrai dessin animé!
L’histoire commence dans un temple qui a provoqué apparemment un virus informatique à travers le monde, et le diabolique Dr. Wily veut s’en servir pour mettre le monde à sa merci.
Ce virus aurait également rendu les hommes agressifs entre eux.
Le Dr. Light se rend compte du problème et envoie Megaman, son chien robot Rush et son oiseau robot Beat, à l’aventure pour élucider ce mystère! Mais les robotmasters du Dr. Wily chercheront à vous empêcher d’avancer!
Le jeu a été traduit en vidéos en anglais, même si vous faites le jeu en japonais, n’hésitez pas à voir parfois les traductions si vous voulez revivre l’aventure en comprenant mieux les détails.

Image Hosted by ImageShack.us

Les graphismes:

Les graphismes sont très corrects pour un jeu playstation, on a vraiment l’impression d’être dans un dessin animé, les personnages reprennent bien le style des designs officiels, les backgrounds sont sympathiques, pas pour rien que ce jeu tient sur 3 CD !

Musiques:

Il ne s’agit pas d’un jeu comme les autres megamans où on peut mettre des musiques à chaque stage, il y a bien des thèmes pour certains moments mais sans plus. On notera que le thème de l’opening et du ending de chaque CD sont deux superbes chansons!

Conclusion:

Super Adventure Rockman plaira essentiellement aux fans qui veulent vivre une histoire dans Megaman (où les jeux ont en général une histoire très limité), malgré le peu de gameplay, le style dessin animé à vivre en faisant des choix peut plaire. Le jeu reste du coup assez long à finir, il a la longueur d’un film alors n’hésitez pas à profiter de chaque passages en anime!
Pour le jeu de type shoot, n’oubliez pas que pour esquiver, il faut soit tirer sur l’ennemi pour qu’il soit repoussé, soit en éliminant les armes qu’il vous envoit!

Image Hosted by ImageShack.us

Les +:
-Un vrai anime à vivre pour les fans!
-Des graphismes très corrects.
-Un jeu assez long qui tient sur 3 CD!
-Le retour des robotmasters de Megaman 1 à 3.

Les -:
-Gameplay très limité, ne peut pas plaire même aux fans.
-Jeu uniquement en japonais

Image Hosted by ImageShack.us

Mon avis: Personnellement, j’ai beaucoup apprécié ce jeu, étant un grand fan des Megaman classics, même du peu d’histoire qu’il y a en général dans ces jeux, ce jeu est l’occasion de vivre un vrai mini film mais le jeu peut ne pas plaire du tout aux fans car le gameplay est quasi inexistant vu que les parties “jeu de shoot” sont très simples et parfois fatiguantes. Le jeu est donc plus un petit film à voir où on choisit les directions et ce qu’on va dire plutôt qu’un vrai jeu de shoot à la megaman comme on a l’habitude d’en voir, il est donc très difficile de noter ce jeu par rapport aux autres jeux megamans, mais il faut bien varier le style des jeux!

NOTE FINAL: 14/20